Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Risque psychosocial ou déséquilibre socio-psychologique

 

Tout a commencé autour de cette conférence sur la "gestion des risques", vision un peu paranoïaque de notre société dont le ressort principal est la peur. Les mots de menace, danger et risque sont utilisés sans distinction de sens. Pourtant, il est bon de rappeler que le danger ou la menace représente ce qui peut "faire mal" et le risque, la probabilité que cela fasse mal. Les deux termes danger et risque deviennent alors indissociables. La nuance dans ce domaine est primordiale car elle introduit la possibilité que nous avons de nous positionner face à un danger et son occurrence possible.

Précision faite sur les termes, penchons-nous alors sur l'expression "risque psychosocial". Il semble plus exact de parler de danger ou de menace, voire de trouble selon Yves Clot.
Nous faisons référence ici aux situations de travail susceptibles de causer des dégâts psychologiques et (ou) physiques sur les collaborateurs. Pourtant, notre belle langue française est ainsi faite que le mot psychosocial tendrait à induire une primauté du "psy" sur le "social". Il y a là peut-être une tentative de faire porter la responsabilité à la victime de sa situation individuelle et personnelle. La messe est dite : l'organisation se dédouane proprement de cette situation encombrante et classe le dossier de ce collaborateur atteint d'une faiblesse psychologique.

Plutôt que de brandir le terme à la mode de risque psychosocial, préférons-lui peut-être celui de déséquilibre socio-psychologique. Il renvoie d'abord à la notion de collectif et du rapport à l'individu. La responsabilité du déséquilibre de la situation de travail devient partagée. C'est beaucoup factuel et au final moins dramatisant.

©2013-2018 Unité Conseil - Tous droits réservés.